Une protection juridique aussi pour les prisonniers

plaidoyer 02/2019 du | actualisé le

de

Même les personnes condamnées à l’exécution d’une peine ou d’une mesure doivent pouvoir accéder à la justice et faire valoir leurs droits. Dans ce but, l’association humanrights.ch gère un service de consultation indépendant à Berne.

Les règles minima des Nations Unies pour le traitement des détenus sont appelées «Règles Nelson Mandela». Elles sont universelles et font partie des droits de l’homme. Selon l’al. 1 de la Règle 61, «les détenus doivent pouvoir recevoir la visite d’un conseil juridique de leur choix ou d’un prestataire d’aide juridictionnelle, s’entretenir avec lui et le consulter sur tout point de droit, sans retar [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Le silence de l’autorité en matière d’asile

Asile: lacunes dans la protection des victimes de traite d’êtres humains

«Le système juridique est devenu hypocrite»