Une avocate «sans frontières» active depuis Genève

plaidoyer 02/2018 du | actualisé le

de

Présidente de la section suisse d’Avocats sans frontières, Saskia Ditisheim s’engage pour des prévenus ne pouvant bénéficier de l’égalité des armes en procédure. Notamment au Cameroun et en Turquie.

Saskia Ditisheim (Photo: Martine Dutruit)

Saskia Ditisheim (Photo: Martine Dutruit)

Quand elle était enfant, Saskia Ditisheim rêvait de s’engager à Médecins sans frontières. En 2010, forte d’une longue expérience d’avocate, elle a fondé la section suisse d’Avocats sans frontières (ASF), qu’elle préside depuis lors. Toujours avec l’idée de s’engager en faveur des personnes démunies, en l’occurrence des prévenus n’ayant pas accès &agra [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Avocate, mais pas porte-voix de ses clients

Une professeure active sur le terrain