Un peu de gloire pour seulement 300 francs

plaidoyer 03/2018 du

de

Une coupe estampillée «Avocat de l’année», ça en jette dans n’importe quel cabinet. Sauf quand il a fallu payer pour l’obtenir. Publiés dans des revues suisses ou étrangères, les classements des «meilleurs avocats» sont douteux. Explications.

«Ce fut un travail de longue haleine. Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous annoncer que vous remportez le Lawyer Monthly Legal Award 2017, dans la catégorie droit civil.» Si élogieux soit-il, le message du magazine anglais Lawyer Monthly a étonné son destinataire pour une simple et bonne raison: il ne s’est inscrit à aucun concours. Il a cependant vite compris de quoi il s’agissait. 

Dans son annonce, la maison d’édition liste les options qui s’offrent à l’heureux gagnant: deux pages avec biographie ou profil du cabinet, logo et photo, pour 1195 livres (environ 1600 francs); une mention sur la cover, pour 785 francs; une «coupe gravée» pour 330 francs ou, encore, un certificat encadré pour 260 francs. 

Alléchantes, ces offres convainquent toujours plus d’avocats. Pour le savoir, il suffit d’ouvrir l’édition spéciale du Lawyer Monthly, parue à la fin de décembre 2017. Cette dernière listait les soi-disant 223 meilleurs avocats ou cabinets du monde. Issus de 48 pays différents, un tiers d’entre eux avaient en fait payé leur autopromotion. A commencer par trois cabinets suisses. [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Le recouvrement des honoraires d’avocat se formalise

Les salaires des avocats stagiaires en hausse

Les qualités essentielles de l’avocat