Livres: Mettre l’humain au centre…

plaidoyer 01/2019 du

de

Cet ouvrage est une synthèse de la journée sur la justice restaurative organisée à l’Université de Fribourg en 2017. Ce processus œuvrant à la réparation des liens endommagés par l’infraction est bien ancré dans certains pays, comme le Canada et les Etats-Unis. Des spécialistes de ces pays étaient présents à Fribourg pour faire part de leurs connaissances et expériences. L’ouvrage présente aussi l’apparition de justice restaurative en Europe, de même que sa place en Suisse, pour le moins limitée. Des applications pratiques existent en droit pénal des mineurs dans certains cantons helvétiques, au moyen de la médiation. Mais des développements seraient possibles dans d’autres domaines, sans prétendre évidemment se substituer à la justice rétributive. Deux médiateurs témoignent de leur pratique en Suisse, de manière particulièrement convaincante. 

L’avis de plaidoyer: une approche de la justice restaurative liant la théorie et la pratique, par des spécialistes mettant en avant la responsabilisation des acteurs concernés par une infraction ainsi que la reconstruction des victimes.

Mettre l’humain au centre…
N.Queloz, C. [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Livres: La responsabilité du fait des…

Livres: Droit administratif, vol. III

Livres: Ambitieux ouvrages en assurances sociales

plaidoyer 01/2019 vom 4 février 2019

Il est toujours bienvenu, pour ne pas dire salutaire, de voir apparaître de ce côté de la Sarine (les auteurs alémaniques étant, pour d’obscures raisons, sensiblement plus prolifiques - d’un point de vue quantitatif s’entend - que leurs voisins romands) de nouvelles contributions facilitant la compréhension du droit des assurances sociales, dont la législation, aussi abondante que mosaïquale, est si malaisée à décrypter. C’est d’évidence la vocation de ces deux ambitieux ouvrages, dont l’un traite de la loi sur la partie générale des assurances sociales (LPGA), l’autre de la loi sur l’assurance-l’invalidité (LAI). lire la suite...