Livres: Ambitieux ouvrages en assurances sociales

plaidoyer 01/2019 du

de

Il est toujours bienvenu, pour ne pas dire salutaire, de voir apparaître de ce côté de la Sarine (les auteurs alémaniques étant, pour d’obscures raisons, sensiblement plus prolifiques - d’un point de vue quantitatif s’entend - que leurs voisins romands) de nouvelles contributions facilitant la compréhension du droit des assurances sociales, dont la législation, aussi abondante que mosaïquale, est si malaisée à décrypter. C’est d’évidence la vocation de ces deux ambitieux ouvrages, dont l’un traite de la loi sur la partie générale des assurances sociales (LPGA), l’autre de la loi sur l’assurance-l’invalidité (LAI).

Quinze ans après l’entrée en vigueur de la LPGA, nous disposons ainsi enfin d’une présentation complète en français (à laquelle ont participé pas moins de treize des plus éminentes plumes faisant autorité dans le domaine). Celle-ci aborde en détail et de manière exhaustive les dispositions de ce texte légal fondamental, en décode le sens et le but, ce également à la lueur des éventuelles particularités ou dérogations prévues par les lois régissant les différentes assurances sociales. Par ailleurs, chaque norme est analysée dans le contexte de la loi, puis commentée, notamment à la lueur de la doctrine et de la jurisprudence qui s’y rapporte, dont cette parution est au demeurant richement référencée.

Suite à la 6ème révision (premier volet), entrée en vigueur le 1er janvier 2012, la loi sur l’assurance-invalidité a connu de multiples adjonctions et modifications. Elle a également fait l’objet de nombreux précédents prétoriens d’importance. Ce commentaire de la LAI intègre ces nouveautés, non plus sous une forme thématique comme l’avait fait l’auteur dans son ouvrage paru en 2011, mais de façon méthodique, prenant soin de livrer une étude spécifique de chaque disposition de la loi, l’accent étant mis sur l’une des pierres angulaires - et hautement sensible - de la législation, soit le droit aux prestations. 

Ces deux commentaires ont ceci en commun - et ça n’est pas le moindre de leur mérite – de présenter, de manière simple, mais également condensée, deux législations complexes et malaisées à contextualiser. Le lecteur appréciera en particulier immanquablement leur conception systématique englobant harmonieusement un éclairage tant académique que pratique. [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Recensions: Commentaire de la LTF

Recensions: Commentaire Balois de la loi sur la protection des données

plaidoyer 01/2015 vom 28 janvier 2015 | letzte Aktualisierung: 5 février 2015

En 2014, où le Préposé a prononcé 44 recommandations dans des litiges, soit plus que jamais, cette 3e édition de la bible en la matière, le commentaire bâlois consacré à la LPD (et désormais aussi à la LTrans) mérite d’être signalé, puisque aucun ouvrage équivalent tant par l’ampleur des commentaires que par le détail de la jurisprudence citée n’existe en français. Les auteurs - presque tous issus de la doctrine alémanique, si l’on excepte le Fribourgeois Marcel Alexander Niggli - parfois eux-mêmes préposés cantonaux à la protection des données (comme le Bâlois Beat Rudin), livrent aussi une introduction détaillée des travaux préparatoires de la LPD, buts et contenu. lire la suite...

Livres: La responsabilité du fait des…