Les qualités essentielles de l’avocat

plaidoyer 05/2017 du

de

Pour clore la série des petits cas portant sur la profession d’avocat (lire plaidoyer 5 et 6/14, 2, 3 et 5/15, 1, 3 et 5/16, 2/17), l’auteure tente de cerner les qualités requises pour exercer cette activité, en donnant, pour conclure, l’avis de trois juges romands.

Accepter le compromis quand il est dans l’intérêt du client, ne rien lâcher lorsque la cause l’exige... (Photo: keystone)

Accepter le compromis quand il est dans l’intérêt du client, ne rien lâcher lorsque la cause l’exige... (Photo: keystone)

Traditionnellement, les spécialistes de l’orientation professionnelle mettent en avant les capacités d’organisation, d’analyse et de synthèse indispensables à l’exercice de la profession d’avocat, tout comme une certaine résistance au stress. D’autres qualités sont régulièrement citées: une bonne mémoire, de la rigueur, le goût de l’éloquence et de l’écriture, l’esprit combatif, la ténacité, le désir de convaincre, une bonne écoute ou encore la vivacité d’esprit, la réactivité, la discrétion, la maîtrise de soi, la capacité d’encaisser les coups1, celle de ne pas être rebuté par une grande masse de travail, etc. Certains2 mentionnent aussi la dimension pédagogique du métier d’avocat, qui doit sans cesse expliquer, clarifier, convaincre son client, le juge et autres interlocuteurs. La représentation que se fait le grand public de la profession est plus ou moins positive. L’avocat est tantôt traité de mercenaire prêt à tout, y compris de travestir la vérité, tantôt d’individus guidés par la soif de justice. Ce qui est certain, c’est qu’il ne suffit pas d’être bon juriste pour être un bon avocat.

«Noyau dur»

Les qualités principales exigées de l’avocat ne sont vraisemblablement pas tout à fait les mêmes selon le domaine et le type d’activités exercés. Les attentes du client de l’avocat pénaliste ne seront pas forcément identiques à celles, par exemple, du client de l’avocat actif en droit commercial. Pourtant, il y a, selon nous, un «noyau dur» de qualités qu’on devrait retrouver chez l’avocat, sans égard à son domaine de pratique: celles qui lui permettront de respecter au mieux les exigences –principes, valeurs et devoirs – encadrant la profession d’avocat.

Ces exigences sont résumées notamment dans la Charte des principes essentiels de l’avocat européen3, qu’on retrouve en général – exprimés plus ou moins différemment – dans des textes légaux4 régissant la profession d’avocat ou dans les codes de déontologie des barreaux. [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Jurisprudence choisie en droit de la profession d’avocat

Un peu de gloire pour seulement 300 francs

Le recouvrement des honoraires d’avocat se formalise