«Les juges manquent de sensibilité à l’égard du devenir de l’enfant»

plaidoyer 01/2015 du | actualisé le

de

Andreas Bucher est, avec le professeur à l’Université de Saint-Gall Ivo Schwander, l’un des grands noms du droit international privé suisse. Il ne mâche pas ses mots à propos de la jurisprudence récente du Tribunal fédéral en la matière: «Elle est marquée par un manque d’humanité à l’égard des enfants renvoyés à l’étranger.»

 «Le TF contacte les autorités étrangères pour trouver la solution applicable en matière de sentences arbitrales, soit quand il s’agit de faire du business, mais, en droit de la famille, il ne veut rien savoir.» (Photo: Photos: Martine Dutrui)

«Le TF contacte les autorités étrangères pour trouver la solution applicable en matière de sentences arbitrales, soit quand il s’agit de faire du business, mais, en droit de la famille, il ne veut rien savoir.» (Photo: Photos: Martine Dutrui)

Son petit accent alémanique ne l’a pas quitté,  malgré plus de 20 ans passés à enseigner le droit international privé et le droit civil à l’Université de Genève. Son humour non plus. «Si vous me demandez de présenter la dimension sociale du droit international privé dans la jurisprudence actuelle du Tribunal fédéral, mon exposé risque d’être particulièrem [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Jurisprudence choisie en droit de la famille

Jurisprudence récente en droit des successions

Une révision par étapes du droit des successions