«Le système juridique est devenu hypocrite»

plaidoyer 03/2018 du

de

Avocat des insoumis, Bernard Rambert travaille depuis plus de quarante ans en tant que pénaliste. Retour sur un parcours de combattant.

Fils de bonne famille, Bernard Rambert a grandi à Zurich. Au bord de la Limmat, là où son père s’est installé – bien avant sa naissance et après avoir quitté la Suisse romande faute de trouver du travail. La plupart des membres de sa famille étaient ingénieurs, à l’exception de son grand-père: il était juge fédéral. Une voie qui a inspiré le futur avocat.

Bernard Rambert ne s’est en effet jamais intéressé à la technique. Depuis toujours, ce qui l’attire, c’est l’art de la justice et de l’injustice. C’est ainsi, naturellement, qu’il a entamé ses études de droit à l’Université de Zurich, tout en suivant quelques semestres de cours à Genève et à Lausanne. Puis, l’année 1968 est arrivée. Alors âgé de 22 ans, le jeune étudiant participe aux manifestations contre les structures autoritaires de l’université et de la société. Il s’engage et cofonde le groupe des «Etudiants de droit critiques»: une organisation révolutionnaire, ancrée à gauche. [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Recours universitaires: un parcours du combattant

Protection juridique: limites discutées au choix de l’avocat

Indemnités de départ pour les juges fédéraux