Le silence de l’autorité en matière d’asile

plaidoyer 02/2019 du | actualisé le

de

Le silence de l’autorité vaut parfois une acceptation, parfois un refus, parfois ni l’un ni l’autre. Il se peut aussi que ce silence soit illicite, en particulier lorsqu’il s’agit d’informer des personnes vulnérables1.

«Refuser de statuer, c’est garder le silence sur une demande qui exige une décision», nous rappelle la jurisprudence rendue en matière de déni de justice formel2. Ce mutisme de l’autorité ne constitue néanmoins pas l’unique forme d’inactivité administrative. Nous nous proposons, par conséquent, d’analyser la manière dont la loi et la jurisprudence envisagent, respectivement sanctionnent, le sil [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Une protection juridique aussi pour les prisonniers

Des professionnels à l’écoute des personnes âgées

«Nul n’est censé ignorer la loi»: la portée d’un adage

plaidoyer 05/2016 vom 26 septembre 2016

Notre système juridique produit une masse proliférante de dispositions légales. Le Conseil fédéral lui-même parle d’une inflation des réglementations étatiques: en 2015, il a rappelé que le nombre d’actes législatifs adoptés par l’Assemblée fédérale avait progressé de 46% au cours des 25 années précédentes1. Dans ce contexte, le principe selon lequel le droit est supposé connu peut assurément choquer le sens commun. lire la suite...