Inquiétante crise constitutionnelle en Pologne

plaidoyer 06/2017 du

de

Le parti conservateur au pouvoir cherche à supprimer la justice en tant qu’organe de contrôle démocratique. Un processus qui touche en premier lieu les magistrats, victimes d’attaques tant publiques que personnelles.

Manifestation contre la réforme de la justice, le 22 juillet dernier à Varsovie (Photo:Getty)

Manifestation contre la réforme de la justice, le 22 juillet dernier à Varsovie (Photo:Getty)

Le parti polonais de droite Prawo i Sprawiedliwossc (Droit et justice, PiS) a obtenu la majorité absolue des sièges au Parlement, le 25 octobre 2015. Cette victoire électorale marque la première étape de la crise constitutionnelle que traverse la Pologne. 



En novembre 2015, profitant de cette majorité fraîchement acquise, le PiS s’est empressé d’annuler l’élection des juges du Tribunal constitutionn [...]

Attention: Article payant

Sans abonnement de plaidoyer ou Online-Abo, cet article est payant.

Abonnez-vous maintenant

Lire l'article

Les abonnés de plaidoyer ou Online-Abo peuvent lire cet article gratuitement.

Nom de famille/entreprise OU Nickname:
numéro d'abonné OU Mot de pass:

Acheter l'article

Cet article coûte 3,00 CHF
Payment seulement avec carte de crédit ou postcard. Vour recevez l'article en format pdf par email.

Acheter maintenant

Dieser Artikel ist folgenden Themen zugeordnet

Weitere Artikel zum Thema

Politisation de la justice en Espagne

«Cruauté calculée» dans la crise des réfugiés

La Suisse prête à adhérer à la Charte sociale européenne (révisée)